Faire un legs, transmettre son patrimoine

En choisissant de faire un legs, une donation ou en désignant Liryc comme bénéficiaire d’une assurance-vie, vous participez à notre combat, celui de prévenir et de guérir les maladies du rythme cardiaque. C’est un geste qui permettra de faire avancer la science et la médecine, et pourra changer la vie de millions de personnes et de leurs proches.

En tant que Fondation de Coopération Scientifique, l’Institut Liryc, au même titre qu’une fondation reconnue d’utilité publique, est habilité à recevoir legs, donations et assurances-vie en étant totalement exonéré du paiement des droits de succession et mutation. L’intégralité de ce que vous transmettez bénéficie donc directement à la recherche et à la découverte de nouveaux traitements contre les maladies du rythme cardiaque.

Vous avez la possibilité de consentir un legs au profit de la recherche contre les maladies du rythme cardiaque par le biais d’un testament olographe (écrit, daté et signé de votre main) ou authentique (acte reçu par un notaire).


Votre legs pourra porter sur la totalité ou sur une partie seulement de votre patrimoine, sur un bien immobilier (une maison, un appartement ou encore un terrain) ou sur un bien mobilier (comptes bancaires, compte-titres, actions, véhicule…).

Vous pouvez également transmettre un contrat d’assurance-vie en désignant simplement l’institut Liryc comme bénéficiaire dans la clause bénéficiaire de votre contrat. Cette clause est modifiable à tout moment.
Un moyen simple de transmettre un capital après son décès et de soutenir une cause qui vous est chère.

La donation vous permet de transmettre, de votre vivant, un bien mobilier (actions, titres…) ou immobilier, pour accélérer dès aujourd’hui le combat contre les maladies du rythme cardiaque. Cette donation devra faire l’objet d’un acte notarié, qui est effectif de façon immédiate.

Associez votre nom aux futures avancées de la recherche contre les maladies du rythme cardiaque !


Contactez l’équipe mécénat pour réfléchir, en toute confidentialité et sans engagement de votre part, à la meilleure solution au (+33) 5 35 38 18 99 ou par mail mecenat@ihu-liryc.fr

UN MATIN, LE COEUR DE JULIETTE, 14 ANS, S’EST ARRÊTÉ…

Juliette a été victime d’une mort subite cardiaque provoquée par un dysfonctionnement de son coeur. Grâce aux découvertes et aux innovations scientifiques de l’Institut Liryc, elle a pu être sauvée. Ne laissons pas les maladies du rythme cardiaque emporter des vies.