Actualités Recrutement
fr | en

Electrophysiologie tissulaire

Les tornades électriques à l'échelle du coeur humain

L’équipe de fibrillation auriculaire et ventriculaire a fait des avancées majeures dans la compréhension des différents types de fibrillation cardiaque, notamment avec l’application de la cartographie optique de haute résolution qui permet d’étudier le tissu cardiaque avec 2000 images par seconde. Cette approche permet de mettre en évidence « les tornades électriques », causes de ces arythmies, et d’étudier leur mécanisme.

 

Les propriétés électrophysiologiques des veines pulmonaires et la dynamique de la fibrillation auriculaire ont pu ainsi être caractérisées. Dans le contexte des morts subites cardiaques, des éléments déclencheurs essentiels de ces tornades rythmiques ont été identifiés par les chercheurs de l’Institut dans le tissu de Purkinje. Liryc évalue le rôle respectif de ce réseau de Purkinje et l’hétérogénéité des cellules ventriculaires dans le maintien des arythmies. Les chercheurs ont aussi mis en évidence des propriétés électrophysiologiques et structurelles arythmogènes dans les fibrillations ventriculaires chez des patients asymptomatiques.

 

Liryc travaille aujourd’hui sur un nouveau programme de recherche sur cœur humain rendu possible grâce au don d‘organes. Pour la première fois dans le monde, les propriétés spécifiques des veines pulmonaires et du réseau de Purkinje humains liées aux fibrillations cardiaques ont pu être étudiées. Ces premières observations ouvrent de nouvelles perspectives pour le développement d’approches thérapeutiques ciblées.

L'ÉQUIPE
Olivier Bernus
Directeur Scientifique - Professeur - Chef d'équipe
Richard Walton
Chercheur
David Benoist
Chercheur
Carolina Carlos-Sampedrano
Chercheur Post-Doctorant
Marion Constantin
Ingénieur
Marine Martinez
Chercheur Post-Doctorant
Virginie Dubes
Ingénieur
Estelle Renard
Doctorant
Nestor Pallares-Lupon
Doctorant
Cindy Michel
Doctorant
Emma Abell
Assistant Ingénieur