Actualités
fr | en

Les plateformes

L’IHU Liryc est à la fois un nouveau bâtiment de 7300m² dédiés à la recherche, la formation et l’innovation mais aussi, un pôle cardio-thoracique, à l'hôpital cardiologique de Haut-Lévêque, CHU de Bordeaux, qui a fêté en 2018 ses 40 ans.

Plateforme technologique pour la recherche fondamentale

Elle comprend des installations de cartographie optique et d'analyse multi-électrode pour différents modèles expérimentaux, un système unique d'ablation guidée visuellement (Voyage ®), des installations de tomographie par cohérence optique, de spectrométrie de masse, de vidéomicroscopie, des salles d'expérimentation, des dispositifs de triage de cellules et cytométrie de flux, de microscopie confocale et optique, en plus de la plateforme transversale existante de la Plateforme Technologique d’Innovation Biomédicale.

Plateforme technologique pour la recherche clinique

Elle compte trois laboratoires entièrement équipés pour des explorations angiographiques (technique d’imagerie médicale par rayons X) et hémodynamiques (qui étudie la circulation du sang) en cartographie optique, télénavigation magnétique, multiples outils d'ablation, et 2 technologies uniques pour l'étude de l'électrophysiologie cardiaque : une sonde capable d'enregistrer de multiples potentiels d'action afin d'étudier les propriétés de réfractarité et de conduction, et un système de cartographie des tracés de l'ECG multi-dérivations capable de reconstruire les électrogrammes épicardiques de la surface de la poitrine.

Plateforme d'imagerie

Liryc dispose de plusieurs équipements d’imagerie de pointe : une IRM (imagerie par résonance magnétique) de très haut champ magnétique (9.4 Tesla) permettant l’acquisition ex vivo et le traitement de données en 3D avec une haute résolution proche de l’histologie ; plusieurs IRM (1.5 Tesla) à visée clinique ou de recherche permettant une analyse simultanée de la structure cardiaque et des signaux électriques ; une plateforme multimodale (une salle hybride rayons X – IRM), obtenue dans le cadre du projet MUSIC Equipex, et qui permet l’analyse intégrée du mécanisme responsable des arythmies dans le but de définir des solutions thérapeutiques personnalisées.

Plateforme d'informatique

Liryc développe en collaboration avec l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique) de nouveaux modèles numériques pour la modélisation et la simulation de l’activité électrique et mécanique du cœur, de la cellule à l'individu pour mieux comprendre le couplage électro-mécanique. Des cœurs virtuels personnalisés sont construits à l’aide de données cliniques pour développer des algorithmes de calcul de haute performance pour la solution de plusieurs millions d’équations sur des supercalculateurs. Un défi majeur consiste à rendre les simulations fiables et accessibles à la communauté médicale, afin qu'elle puisse les intégrer dans les pratiques cliniques.