Insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque affecte 9 millions de personnes en Europe, dont 1 million en France, soit 1 admission sur 10 à l’hôpital. Elle concerne essentiellement les personnes âgées de 65 ans ou plus, mais elle peut aussi affecter l’enfant et la femme enceinte.

Comprendre

L’insuffisance cardiaque est une défaillance de la pompe cardiaque qui devient incapable d’assurer convenablement l’apport nécessaire en oxygène et en nutriments (débit sanguin) pour le bon fonctionnement des organes. Elle se traduit entre autres par un essoufflement et une grande fatigue.

 

Cette maladie résulte d’une atteinte intrinsèque du muscle cardiaque ou de son irrigation par les vaisseaux coronaires, d’une altération du métabolisme énergétique ou de désynchronisation cardiaque. Un cœur désynchronisé est un cœur qui a perdu l’harmonie de la propagation de l’influx électrique et donc de la contraction qui en résulte. Ainsi une paroi peut se contracter pendant qu’une autre est au repos avec pour conséquence une perte majeure d’efficacité.

Traiter

Des cliniciens de Liryc ont participé au développement de la resynchronisation cardiaque dans les insuffisances cardiaques. Cette thérapie électrique consiste à implanter des sondes de stimulation dans les cavités ventriculaires. Elle a pour but de corriger spécifiquement les dyssynchronies électriques afin d’harmoniser la contraction des ventricules et assurer un meilleur débit cardiaque.

 

Cette technique est efficace en termes d'amélioration de la qualité de vie, de réduction des hospitalisations et des coûts de santé, ainsi que de la réduction de la mortalité cardiovasculaire. Cette thérapie a été validée et fait partie des recommandations actuelles dans la prise en charge de l'insuffisance cardiaque sévère associé à un complexe QRS large uniquement, ne permettant pas ainsi à une grande partie des patients d'en bénéficier.

Développer

La thérapie par resynchronisation cardiaque s’est répandue rapidement au niveau clinique malgré une compréhension limitée de ses mécanismes d’action. Appliquée à un stade précoce de la maladie, elle peut prévenir son développement et son aggravation, et aurait un impact clinique et socio-économique majeur.

 

De nouveaux progrès requièrent de la recherche fondamentale intensive pour comprendre les dysfonctions électriques responsables de l’insuffisance cardiaque, et inversement, comment la resynchronisation cardiaque peut améliorer la fonction myocardique et le pronostic.Une bonne collaboration entre scientifiques, cliniciens et industriels doit s’élaborer pour apporter des avancées technologiques en vue d’un traitement optimal et d’un meilleur suivi des patients atteints de cette maladie.

INSCRIPTION

Ancien ou toujours chez nous ? Rejoins notre association en te pré-inscrivant rapidement ici ! Tu seras averti très vite!