Les soins innovants

Des avancées scientifiques au bénéfice du patient

Des cliniciens à l’origine du projet Liryc ont contribué à trois découvertes phares dans le domaine de l’électrophysiologie cardiaque. Pour guérir les arythmies et améliorer l’insuffisance cardiaque, les patients bénéficient désormais des thérapies par ablation et resynchronisation.

 

Liryc conduit de nombreux projets ayant pour but d’améliorer et d’optimiser constamment ces thérapies pour le bénéfice des patients.

 

Le service de cardiologie-électrophysiologie cardiaque du CHU de Bordeaux a la plus forte activité d’interventions d’ablation (~1000/an) et d’implantation de pacemaker/défibrillateur (~800/an) en France. Il accueille des patients nationaux et internationaux.

Thermoablation de la fibrillation auriculaire

Dans les années 90, des cliniciens de Liryc ont ainsi identifié les sources (« étincelles ») de la fibrillation auriculaire dans les veines pulmonaires. Cette découverte a permis le développement d’un traitement curatif de cette maladie. Il consiste à cautériser les veines pulmonaires par un cathéter de radiofréquence, afin d’exclure ces sources d’arythmie. Ce traitement est devenu le traitement de référence : à ce jour, plus de 300 000 patients en bénéficient chaque année dans le monde.

Thermoablation de la fibrillation ventriculaire

En appliquant la même démarche pour les fibrillations ventriculaires, ces cliniciens ont également mis en évidence les sources des morts subites par fibrillation ventriculaire. Ces sources sont localisées dans le système électrique du cœur, appelé le réseau de Purkinje. Ce réseau électrique du cœur est essentiel à la contraction cardiaque et ne représente que 2% de la masse ventriculaire du cœur ! La destruction par thermoablation de ces sources arrythmogéniques représente une approche novatrice et curative des  fibrillations ventriculaires afin de prévenir les morts subites. 

Resynchronisation cardiaque dans l'insuffisance cardiaque

D’autres cliniciens de Liryc ont par ailleurs participé au développement de la resynchronisation cardiaque dans les insuffisances cardiaques. Cette thérapie électrique consiste à implanter des sondes de stimulation dans les cavités ventriculaires. Elle a pour but de corriger spécifiquement les dyssynchronies électriques afin d’harmoniser la contraction des ventricules et assurer un meilleur débit cardiaque.

Les défis majeurs

Aujourd’hui, les défis majeurs de Liryc sont :

  • pour la fibrillation auriculaire :
    • de développer de meilleurs outils d’ablation pour des procédures plus sûres, rapides, faciles, avec des durées d’hospitalisation plus courtes,
    • de développer des traitements médicamenteux spécifiques des veines pulmonaires,
    • de développer des biomarqueurs pour permettre une identification à un stade précoce de la maladie, ainsi que de nouvelles stratégies thérapeutiques.
  •  pour la fibrillation ventriculaire :
    • d’identifier les populations à risque de mort subite par fibrillation ventriculaire, 
    • de développer des biomarqueurs,
    • de développer des cibles médicamenteuses sur le réseau de Purkinje.
  • pour l’insuffisance cardiaque :
    • d’en comprendre les dysfonctions électriques,
    • de comprendre comment la resynchronisation cardiaque améliore la fonction myocardique et le pronostic,
    • de permettre au plus grand nombre de patients de bénéficier de la thérapie par resynchronisation cardiaque.

INSCRIPTION

Ancien ou toujours chez nous ? Rejoins notre association en te pré-inscrivant rapidement ici ! Tu seras averti très vite!